Come Get Some
It's time to kick ass and chew bubblegum ! Jeux vidéo-ciné-série-musique



Jeux-Video

07/06/2010

Capitalism II : Time is Money

Plus d'articles de »
Ecrit par: Gaius |
Tags: , , , ,

Support : PC
Genre : Gestion économique
Développeur : Enlight Software
Editeur : Ubisoft
Sortie France : 22 février 2002

Si la soif de conquête mondiale est votre, et que vous n’aimez pas les jeux de guerre, ce (vieux) jeu de gestion devrait combler toutes vos attentes!

Digne suite de Capitalism (1995) et Capitalism Plus (1997), ce jeu de gestion économique a marqué toute une génération (la mienne). Adepte aux jeux de gestion dès la première heure (civilization, powermonger, populous, sim city…), j’avoue avoir pris une énorme claque face à la richesse (et à la complexité) du soft. A ce jour, je n’ai pas testé de simu économique aussi poussée.
Il ne s’agit pas de gérer un simple hôpital, ou un parc d’attraction, ni même un camping, ici, on gère une entreprise de A à Z, de la récolte des matières premières, à la création des pièces, leurs assemblages, jusqu’à la vente des produits finis. Bien sûr vous pouvez choisir de n’être “qu’un simple” cultivateur (ou fabriquant de matières premières), ou un constructeur (assembleur de pièces détachées), ou ne posséder que des magasins dans lesquels vous vendez les produits des autres, ou bien tout gérer, pour engendrer plus de bénéfices. Car le coeur même du jeu, dont le nom n’est pas innocent, est de faire des sous : monter votre multinationale et conquérir le monde!!! Un jeu digne de Cortex!

IN DOLLARSSS WE TRUST!

Après avoir passé les quelques tutoriaux (prévoir quelques heures tout de même), le jeu est tout de même plus accessible. Petite introduction en bourse oblige, vous possédez une part conséquente des actions de votre entreprise (dépendant du montant d’argent avec lequel vous souhaitez débuter). Bien sûr plus votre entreprise ira bien, et plus le cours de vos actions grimperont.
Capitalism II vous propose un large panel de produits : plus de 60 au total, allant du lait chocolaté au PC, voiture, chaîne hifi, vin, et j’en passe. Tout est possible, et le jeu n’a de limite que votre sens des affaires. Pour ma part, je me lance toujours dans les produits hi-tech, allez savoir pourquoi, la fièvre d’un Steve Jobs qui sommeille en moi peut être. J’achète donc les matières premières (au début les mines pour récolter les métaux et autres produits bruts coûtent chers), j’implante quelques usines pas trop loin des villes (pour limiter les frais de frets), j’assemble mes pièces, et je vends (en interne), mes produits finis dans mes magasins. Ainsi, j’ai le monopole des ventes de mes produits. Je fixe les prix que je souhaite, et je suis armé pour défier la concurrence.

INNOVATION DISTINGUISHES BETWEEN A LEADER AND A FOLLOWER

Produire, c’est bien, innover, c’est mieux. Une part belle est consacré à la recherche (comme dans beaucoup de jeux de gestion me direz vous), sauf qu’ici, vous augmentez la qualité de vos produits), ce qui permet de grapiller quelques précieuses parts de marché. Et pour compléter le tout, le marketing est également présent! Vous pouvez décider de créer votre marque en affublants vos produits de votre “brand” (ce qui peut être à double tranchant lorsque votre entreprise ira moins bien), et de promouvoir vos produits dans différents médias (télé, radio, journaux). Le R.O.I. si vous gérez bien votre affaire est plutôt rapide. Votre secteur est concurrentiel? N’hésitez pas à casser les prix pour faire votre place, soyez agressif!

STAY HUNGRY. STAY FOOLISH

Bien sûr, rien ne vous oblige de mettre tout vos oeufs dans un même panier, vous pouvez très bien vendre des sodas, produire du pain, et assembler des voitures, bien que gérer plusieurs marchés sera un plus grand défi, la réussite n’en sera que plus grande (et l’echec plus cuisant). Ce qu’il garder à l’esprit, c’est que l’offre dépend de la demande, ainsi si votre produit n’évolue pas en qualité, et qu’il n’est pas “prisé”, vos ventes ne décolleront pas. Avoir plusieurs cordes à son arc est donc important (surtout au début, en comprenant le rouage du jeu, on arrive à faire décoller n’importe quel produit, en y mettant les moyens). Vos pouvez également implanter des magasins dans différentes villes, pour asseoir votre place de leader dans le (ou les) secteur(s) choisi(s).


MONEY, MONEY, MONEY, MUST BE FUNNY, IN THE RICH MAN’S WORLD

Bien que cela ne soit pas forcément intuitif de prime abord (notamment pour les néophytes), la partie “bourse” du jeu est très importante, puisqu’en rachetant les actions de vos concurrents vous pourrez en gérer une partie (à partir de 50%), voir même réaliser des fusions (en possédant 75% des actions). La simulation est même basée sur des modèles mathématiques utilisés par les speculateurs boursiers, on s’y croirait!

Ce tite est réservé aux fans des jeux de gestions dont le graphisme très “old school” ne rebute pas! L’anglais est d’ailleurs de mise. Si par ailleurs vous connaissez un jeu dans le même genre et tout aussi bien, je suis preneur!

Vous pouvez tester ce jeu, ou l’acquérir (comme l’a fait votre humble serviteur), sur le site Reflexive pour moins de 7$.

J’enlève tout de même un point au jeu pour la pauvreté de la bande son quasi inexistante, mais bon, rien ne vous empêche de faire tourner de la musique en tâche de fond.

Full Score : 9 / 10



A propos de l'auteur

Gaius
Trentenaire, gamer, fan de beaucoup (trop) de série TV. Tout ce que j'aime est sur Comegetsome.fr !




 
 

 
jeux pc vs consoles

Le retour des jeux sur PC?

– – Beaucoup d’éditeurs boudent nos Personnal Computer pour privilégier les consoles, tendance qui s’accentue au fil des années. Avec un premier essai en 94 plutôt réussi pour l’époque (souve...
by Gaius
0

 
 

Assassin’s Creed : l’ADN dans la peau

Comment vous parlez d'Assassin's Creed Brotherhood sans vous parlez des précédent opus. C'est la question que je me suis posé quelques secondes avant de décider de faire un retour vers le passé et de parler des deux opus p...
by Gaius
0

 
 

Lego Star Wars III : Clone Wars

  Développeur : Traveller’s Tales Editeur : LucasArts Support PS3, Xbox360, Wii, PC, DS, PSP Genre : Action/plate-forme façon LEGO Date de sortie : 25 Mars 2011           Apparu pour la p...
by Gaius
1

 

 

Duke revient sévèrement burné

Nous vous en parlions dès que l’annonce a été faite de la reprise de son développement, Duke refait parler de lui! En effet, non seulement on a une date de sortie (le 6 mai), mais 2K a prévu une version collector à ...
by Gaius
2

 
 

Les urgences de Theme Hospital Tycoon

En tant que grand fan des jeux de gestion (ceux qui ont lu mon article sur Capitalism II l’ont bien compris), je me devais de faire un dossier sur une thématique qui a inspiré bon nombre de jeux il y a quelques années ...
by Gaius
0

 

 

Dead Rising 2 : Zombie Capitalism

Développeur : Blue Castle Games (Canada), Capcom (Japon) Editeur : Capcom Support : PC, PS3 et Xbox 360 Genre : Survival Date de sortie : 24 septembre 2010 (Europe), 28 septembre 2010 (Etats-Unis), 30 septembre 2010 (Japon) De...
by Vanguard
6

 
 

Kane & Lynch 2 : Dog Days

Développeur : Io Interactive (Danemark) Editeur : Square Enix Support : PC, PS3 et Xbox 360 Genre : snuff third-person shooter Date de sortie : 17 août 2010 (Etats-Unis), 20 août 2010 (Europe), 26 aout 2010 (Japon) ORGUEIL E...
by Vanguard
0

 

 
PC

Duke is back – Hail to the king, baby !

[Extrait du journal télévisé de vingt heures de TF1, vendredi 3 septembre 2010] “Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bonsoir, et bienvenue à tous. Voici les grands titres de l’actualité ce soir… Tel Jés...
by Vanguard
0

 
 

No More Heroes 2 – Symphony of the Geek

Développeur : Grasshopper (Japon) Editeur : Ubisoft (Etats-Unis), Rising Star (Europe), Marvelous (Japon) Support : Wii Genre : beat-them-all GTAesque déjanté Date de sortie : 26 janvier 2010 (Etats-Unis), 28 mai 2010 (Europ...
by Vanguard
1

 
 

E3 2010 : érection ou gueule de bois ?

  Bon, ça y est, l’Electronic Entertainment Expo (édition 2010), c’est terminé… Par-delà les effets d’annonce (un public en transe, par principe, à chaque présentation d’un nouveau jeu N...
by Vanguard
11

 




2 commentaires


  1. […] tant que grand fan des jeux de gestion (ceux qui ont lu mon article sur Capitalism II l’ont bien compris), je me devais de faire un dossier sur une thématique qui a inspiré bon […]



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *