Review

Disponible en DVD/Blu Ray depuis pas mal de temps déjà, on ne peut passer à coté de ce Marvel. Aussi surprenant que cela puisse paraître venant du fan incontesté d’Iron Man que je suis, c’est très certainement l’un si ce n’est le meilleur Marvel adapté au cinéma. En avant pour la critique de Captain America : First Avenger!

Après Thor, il fallait bien faire un film reprenant Captain America avant la sortie des Avengers (regroupant bon nombre de super-héros Marvel). C’est chose faite, et plutôt bien faite d’ailleurs. L’humour est présent, comme toujours, on ne change pas une formule qui fait gagner de l’argent.

Ce qu’il faut savoir c’est que Captain America représente davantage les valeurs de l’Amérique (la liberté notamment) que le pays lui même. Facile à dire lorsqu’on a un costume taillé à même le drapeau américain. Mais le film ne se veut pas patriotique, et pour cela, Joe Johnston a eu la bonne idée de garder le personnage dans son contexte initiale : la seconde guerre mondiale (contrairement à la plupart des Marvel qui se sont vus adapter à notre époque, avec les changements qui vont bien avec). Et oui un super-héros au temps de la guerre mondiale! C’est un pari assez risqué car il faut être réaliste sur les scènes de guerre et ne pas noyer le spectateur dans un déluge d’effets spéciaux à faire palir le dernier spectacle de Jean-Michel Jarre. Mais justement ce film est un habile mélange des genres, avec une justesse des acteurs, un respect de l’histoire originale (avec énormément de clin d’oeil/références cachées) qui font de Captain America, pour moi, une réussite : un blockbuster old school en somme!

L’histoire d’amour entre Steve et Peggy est surprenante, vu le contexte du film, on ne s’y attend pas vraiment, et elle est bien moins niaise que celle qu’on peut voir dans Thor.



About the Author

Gaius
Trentenaire, gamer, fan de beaucoup (trop) de série TV. Tout ce que j'aime est sur Comegetsome.fr !