Review

Synopsis : Megamind est le superméchant le plus génial de toute l’histoire de l’humanité…
… et le pire loser aussi!

Depuis des années, il essaie par tous les moyens de conquérir Metro City. En vain : chacune de ses tentatives est mise en échec par l’invincible Metro Man, et tourne à la farce. Jusqu’au jour où Megamind tue Metro Man !
Mais un superméchant a besoin d’un superhéros pour se sentir exister et avoir un but dans la vie. Megamind a donc l’idée de se fabriquer un nouvel adversaire : Titan, encore plus grand, plus fort et plus héroïque que le précédent.
Problème : Titan découvre vite que c’est bien plus drôle d’être un méchant que de protéger les hommes. Et encore plus amusant de détruire le monde que de le diriger…
Pris au piège, Megamind réussira-t-il à vaincre sa diabolique création ? À devenir le héros inattendu de sa propre histoire ?

megamindBien que les histoires soient différentes, on ne peut occulter le fait qu’un film d’animation sur les super-héros, c’est du déjà vu! J’ai d’ailleurs fait le rapprochement entre deux autres films Pixar Vs Dreamworks qui campaient une même thématique aquatique. Ayant à l’époque préféré Gang de Requins à Némo, je voyais déjà Megamind atomiser à coups de rayons laser Les Indestructibles. Et bien le film à presque confirmer mes impressions. Hormis le combat manichéen usé jusqu’au collant, l’histoire propose plus de profondeur, d’humour et de subtilité que Pixar, de mon point de vu.

 Au doublage fr étant essentiellement servi par Kad Merad (en Megamind) et Franck Dubosc (pour Metro Man), j’ai préféré le voir en VO (Will Ferrell et Brad Pitt, c’est déjà autre chose…). D’une part parce qu’on voit Kad partout à tord et à travers et hormis la ressemblance capillaire il n’a rien d’un Megamind (je trouve), et d’autre part parce que Dubosc nous sert encore du Dubosc, ce qui éclipse le personnage dont il n’est sensé qu’apporter sa voix.

megamind noyoucantL’histoire est bourrée de clin d’oeil, et j’avouerai que sous fond d’ACDC, ça le fait plutôt bien. Par contre j’aurai apprécié qu’il pousse plus loin le personnage de Megamind. Il est clairement présenté comme une enième victime du système, qui voulait être gentil, mais finalement se contente d’être le Mal, pour le coup, ça manque de subtilité… enfin je trouve.
Le film sera disponible le 15 Avril, dans quelques jours en somme.
Le film est sympathique, peut-être un poil trop familial, mais j’ai préféré de voir le coté obscure des super-héros ici que le clair des indestructibleis. Et vous?

 



About the Author

Gaius
Trentenaire, gamer, fan de beaucoup (trop) de série TV. Tout ce que j'aime est sur Comegetsome.fr !